On a aussi écouté 49 Swimming pools – How The Wild Calls To Me

S’il est une formation iconoclaste et précieuse en France, c’est bien les 49 Swimming Pools. Auteur de trois albums dont l’importance est inversement proportionnelle à une discrétion relative, le groupe brille par sa magnifique intransigeance. L’on pourrait dire qu’il est l’équivalent français des géniaux The Apartments, le pendant artistique des ténébreux The National, le frère d’âme du bouleversant Sparklehorse. Et l’on dessinerait ainsi la personnalité des 49 Swimming Pools. Géniaux, ténébreux, bouleversant.

Le 4ème album en date représente la quintessence d’une musique puissante, racée, mélodique et renversante. Si l’on ajoute à cela l’ambition d’une démarche créatrice totale, embrassant la poésie, le cinéma, la littérature, on se retrouve face à un disque exceptionnel. Abrasif et sensible, hautement évocateur et fascinant.

“How The Wild Calls To Me” est le versant musical d’un triptyque qui comprend un documentaire et une création scénique relatant la disparition du jeune américain Everett Ruess, dans des conditions similaires à celle de Christopher Mc Candless, qui inspira le chef d’oeuvre cinématographique “Into The Wild”.

 

Yan
Chroniqueur
49 Swimming pools - How The Wild Calls To Me