On a aussi écouté Cash Savage and The Last Drinks – Good Citizens

Ce n’est pas tous les jours que l’on tombe amoureux d’un album. Cash Savage and The Last Drinks s’est imposé depuis quelques temps déjà comme un groupe essentiel. Le genre de formation que l’on suivra longtemps. Sans doute pour toujours.

L’Australie est une drôle de terre. Pays dont le conformisme est parmi l’un des plus prégnants de la planète, il offre aussi régulièrement au monde des groupes dont l’incandescence n’a d’égal que l’isolement de cette nation-continent.

“Good Citizens”, nouvel album des australiens, est une bombe. Ni plus ni moins. Il faut remonter aux brûlots des Gallon Drunk, à l’élégance désespérée des Modern Lovers, à la rage du Gun Club, à l’énergie de Television ou encore au génie de Nick Cave et de ses Bad Seeds pour ressentir une telle déflagration.

Il y a bien sûr la personnalité fascinante de Cash Savage. Exceptionnelle perfermeuse, elle porte à elle-seule, grâce à son regard acéré sur la société, une part déterminante de la force du groupe. Soutenue par des musiciens totalement habités, elle propulse et incarne des chansons sauvages, à la beauté crépusculaire et déchirante.

La puissance et la précision rythmique sont phénoménales, le charisme inouï, la grâce abîmée renversante, et l’osmose sur scène est époustouflante.

“Good Citizens” apparaît clairement comme l’un des disques majeurs de l’année. Signé par un groupe qui s’affirme comme l’un des plus importants des années à venir.


 

 

 

 

Yan
Chroniqueur
Cash Savage and The Last Drinks - Good Citizens
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment