On a aussi écouté Disparue Juliette

Le parcours de De Calm commence à ressembler à une oeuvre. Les albums s’enchaînent tranquillement et le son de la formation se cristallise et s’affirme. Incontestablement « Disparue Juliette » est une étape importante et brillamment franchie.

Le groupe a fait les bons choix et sa musique, poussée par les vents les plus porteurs de la pop, parvient  sur des terres contrastées et légèrement avant-gardistes. Les chansons ont gagné en intensité et en complexité.

La musique de De Calm a désormais une allure folle et moderne. L’usage des claviers n’y est pas pour rien, tout comme le « détournement » des guitares qui sonnent parfois comme un instrument électronique. Les paroles, tout en finesse et second degré, flirtent avec le surréalisme et prennent le pas sur une tradition « française » qui peut être pesante.

« Disparue Juliette » représente ainsi une évolution franchement enthousiasmante.

 

Yan
Chroniqueur
  • Publication 1 343 vues15 mars 2017
  • Tags De Calm
  • Partagez cet article
Disparue Juliette