On a aussi écouté Fabulous Sheep – Fabulous Sheep

Avec son premier EP “Kids are back”, Fabulous Sheep annonçait en quelque sorte la couleur. Ce fameux retour du rock, qui ne meurt décidément jamais. Question d’énergie et de générations. S’il ne meurt jamais tout à fait, il ne revit jamais vraiment de la même manière. Il se nourrit invariablement de ce que chaque époque lui apporte de nouveau. Parfois il ne s’agit que de sang neuf. Parfois il s’agit d’une vision affranchie du passé.

Il y a un peu des deux dans le premier album des Fabulous Sheep. On y retrouve incontestablement la fureur d’une jeunesse qui se veut éternelle. Mais aussi une musique inspirée et abrasive, reliant les expérimentations du Velvet Underground et les évidences mélodiques des Libertines.

Fabulous Sheep signe un disque rageur et contrasté, le plus souvent incandescent, parfois plus calme. Entre “amertume et espoir”. Un disque viscéralement connecté à son temps, à ses fractures et violences. Un hommage vibrant aussi, terriblement vivant, à une musique qui a toujours été l’expression d’une révolte, d’une fuite en avant, d’un jusqu’au boutisme salvateur.

Il n’en faut pas davantage pour faire un grand disque. A la fois furieusement actuel et profondément attaché au punk, au blues, à la brûlure du rock comme à l’élégance de la pop.

Yan
Chroniqueur
Fabulous Sheep - Fabulous Sheep