On a aussi écouté France de Griessen – Orpheon

France de Griessen qualifie sa musique de folk sauvage. Le qualificatif de punk a pu lui être attribué. Et cela lui va à ravir en effet. Si l’on considère que son univers a su, au fil de ses albums, conserver intact une énergie furieuse et sensible.

Avec “Orpheon”, cette liberté atteint son acmé. Plongeant dans les profondeurs de musiques populaires et indociles d’Europe et des Etats-Unis, elle ramène à la surface des chansons  fascinantes et impressionnantes, d’une force quasi chamanique.

France de Griessen renouvelle ainsi considérablement des pans entiers du folk et du rock. Et leur fait atteindre des sommets de poésie. Une beauté toute en résistance et tension parfois. Une esthétique inquiétante et sublime.

Sans doute France de Griessen préfère-t-elle l’originel à l’original. Les liens indéfectibles avec un passé musical qu’elle projette dans le futur, comme pour signifier que si l’art est fragile, il est toujours celui qui triomphe, puisqu’il ne combat que lui-même, et s’impose par l’amour et le savoir.

Il y a tout cela dans “Orpheon”, bien plus qu’un disque, une oeuvre d’art enténébrée et lumineuse. Un livre-disque illustré de textes, de manuscrits, de photographies et d’aquarelles accompagnant les chansons.

Yan
Chroniqueur
France de Griessen - Orpheon