On a aussi écouté Frank Rabeyrolles – “For your eyes only”

On aime passionnément la musique de Frank Rabeyrolles, parce qu’elle est au croisement de territoires contrastés, que très peu de musiciens parviennent à unifier. Un folk étrange et fuligineux, très proche du “Sonic  Folk” cher à  Gravenhurstune électro douce-amère, sont intimement liés pour faire apparaître des chansons faiblement lumineuses et mélancoliques.

Dans cette froideur apparente, on peut danser, emportés dans les vapeurs toxiques et atmosphériques d’une musique sophistiquée mais étonnement charnelle. Elle ouvre des mondes inconnus que l’on découvre presque sous hypnose. Une musique qui oscille entre émotions, noirceur, sensibilité et vertiges dangereux.

Le musicien est passé maître dans l’art d’explorer les angles morts de l’âme humaine. Failles, doutes et tourments sont ainsi transcendés et sont le carburant de titres magnifiques. A l’image de l’existence, ils sont complexes et paradoxaux. Entre minimalisme et luxuriance mécanique.

Yan
Chroniqueur
Frank Rabeyrolles - "For your eyes only"