On a aussi écouté Geysir – Malsamaj

Le nouvel album de Geysir illustre à merveille le pouvoir que l’on prête à la musique. Celui d’être capable de porter des émotions universelles si difficiles à retranscrire avec des mots. A fortiori quand ces mots se perdent dans l’océan des idiomes. L’esperanto a pu paraître comme cette langue globale rassemblant, grâce à un vocable unique, l’humanité dans toute sa diversité.

« Malsamaj », que l’on peut traduire de l’esperanto par « Différents », réactive ce rêve. Pour cela, le duo compose une musique incroyablement sensitive, où se mêlent des « claviers analogiques, des guitares atmosphériques, des basses profondes et des boîtes à rythmes vintage ».  Comme pour remettre l’homme au centre de lui-même.

La grande force, et beauté, de ce disque est de ne pas se perdre dans un discours musical éthéré ou new-age. « Malsamaj » explore l’intime, toutes ses nuances et complexités, pour mieux s’ouvrir sur le monde. Les titres sont entraînants et émouvants, puissants et d’une grande délicatesse. Ils développent un krautrock sensible et planant, une échappée électronique en territoire organique.

Et si le cœur du propos demeure la recherche éperdue de tout ce qui nous rassemble, la texture profonde des morceaux, comme leur mélancolie, démontrent l’intelligence émotionnelle d’un album tout simplement magnifique.

Yan
Chroniqueur
Geysir - Malsamaj