On a aussi écouté Glass – Chrome

Glass est le projet personnel du guitariste de la formation dub Zenzile. Explorant un post-punk très proche des dernières productions de Wire, ou de Disappears, Glass présente avec « Chrome » un disque passionnant. S’éloignant des routes parfois trop balisées d’une musique ultra-urbaine, le groupe semble avoir ralenti le rythme, préférant la subtilité à la force brute.

Au fil des chansons, on mesure la complexité des compositions, au croisement de la musique électronique et organique. On ressent alors l’influence importante que le dub peut jouer dans ce processus. Moins dans le résultat – ce que l’on écoute est bien du post-punk – que dans l’élaboration des morceaux. Les machines sont à la base des chansons, mais ces dernières sont ensuite largement portées par des instruments.

Glass décloisonne ainsi les genres musicaux. Et déverrouille le post-punk, en lui permettant de s’ouvrir à l’electronica, à l’Ambiant. Plus généralement, cela permet à Glass d’expérimenter et de nous offrir des perspectives neuves. La martialité du post-punk s’enrichit alors de sonorités plus planantes, pour ne pas écrire plus douces. La froideur s’efface derrière la belle étrangeté des chansons.

 

Yan
Chroniqueur
Glass - Chrome