On a aussi écouté Halley – In Moon We Trust / Run For My Sun

Hālley est un tout jeune groupe parisien prometteur qui publie aujourd’hui deux EP totalement auto-produits: In Moon We Trust et Run for My Sun.

Deux EP pour deux propositions qui se répondent et permettent une dichotomie de l’univers de ces 5 là.
Run for My Sun propose des riffs puissants, un rock parfois bien lourd au sens heavy du terme, quand In Moon We Trust est bien plus psyché aux accents parfois funky.
Le tout est servi par la voix protéiforme de la chanteuse, qui vous transmet aussi bien une énergie que des frissons.

Une première production se lit généralement à l’aune des influences qu’elle convoque, et de ce point de vue là les leurs sont ambitieuses.
Le guitariste se rêve parfois en successeur de Gilmour dans ses riffs (sur In Moon We Trust notamment), quand le groupe se réclame d’une filiation avec Led Zeppelin. Carrément.
Parfois les couleurs tendent vers une fusion 90s du genre de celle des grosses guitares et des breaks de Living Colour.
Et chaque fois les titres fonctionnent, même si leur enchaînement parfois déroute, car s’il fallait chercher un bémol, le seul que l’on pourrait leur appliquer est justement cette variété d’influences qui risque de faire se diluer la signature Hālley à l’avenir.

Nous les avons vu à leur release party et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Hālley mérite qu’on y prête une oreille attentive, tant leur prestation scénique était carrée et maîtrisée.

Ce qui pourrait être prétentieux en fait ne l’est pas. Ces 5 là ne se la racontent pas: ils font. Et ils font bien.

 

Chargée de relations extérieures
Halley - In Moon We Trust / Run For My Sun