On a aussi écouté Jean-Louis Bergère – Ce Qui Demeure

Jean-Louis Bergère construit depuis son premier album, en 2002, une œuvre musicale et poétique avec une rare maîtrise et pertinence. « Ce Qui Demeure » le consacre comme l’un des meilleurs songwriters français. Grâce à des mélodies ombrageuses mais apaisées, trempées dans une sublime americana – jamais Jean-Louis Bergère n’a été aussi proche d’Idaho ou de Songs:Ohia -, et des paroles d’une remarquable densité littéraire.

Très grand disque habité par une sérénité toute en nuance, « Ce Qui Demeure » traverse des territoires géographiques et intérieurs, intimes et historiques, avec une énergie qui, si elle ne frôle pas le désespoir, empoigne l’existence avec lucidité et élégance. Ce voyage qui nous est offert s’avère d’une beauté désarmante.

Portées par des musiques émouvantes et fortes, qui s’électrisent comme un ciel peut tourner à l’orage, les textes de Jean-Louis Bergère déploient une poésie d’une évidente grandeur. Loin d’un lyrisme pesant, ses mots résonnent simplement mais profondément.

Le très bien nommé « Ce Qui Demeure » est taillé pour durer. Pour se confronter au temps, et pour devenir un classique, l’un de ses disques qui accompagnent une vie.

 

Yan
Chroniqueur
Jean-Louis Bergère - Ce Qui Demeure