On a aussi écouté Larsen Urbain – C’est Baudelaire

Larsen Urbain c’est le projet du discret Thierry Lorée. Musicien collaborateur de Fred Debief, que l’on aime ici pour ses multiples et brillantissimes formations – Lufdbf, Broux de Noix -, Thierry Lorée pilote son propre vaisseau rock et poétique. Portant les textes d’Edgar Allan Poe, en 2016, avec “EaP”, il récidive aujourd’hui avec “C’est Baudelaire”, EP précurseur d’un album.

On y retrouve la même force électrique et abrasive injectée dans le romantisme noir de Baudelaire. L’exercice est pourtant périlleux, et peu de musiciens parviennent ainsi à souligner la puissance et l’énergie éminemment rock de textes classiques. Le lien entre Edgar Allan Poe et Baudelaire est bien sûr évident, et la cohérence du travail de Larsen Urbain n’en est que plus forte.

La modernité de l’illustre poète brille ainsi de mille feux. Ces deux chansons, qui en appellent d’autres, sont nerveuses et traversées par la tension et la noirceur de poèmes que l’on redécouvre. Il n’y a pas de meilleure manière de rendre hommage à Baudelaire que de projeter son univers dans une musique aux accents métalliques et électroniques.

 

Yan
Chroniqueur
  • Publication 330 vues27 novembre 2017
  • Tags Larsen Urbain
  • Partagez cet article
Larsen Urbain