On a aussi écouté Marble Arch – Children Of The Slump

Peu de disques possèdent une “couleur”. Peu de groupes parviennent à développer un son qui leur est propre. Marble Arch est de ceux-là. Esquissée sur un premièr album – “The Bloom Of Division” -, cette identité sonore est désormais pleinement assumée avec “Children Of The Slump”.

La “bedroom pop” a cédé la place à une ample pop tout en réverbération et saturation. Marble Arch se hisse aux côtés des plus belles formations du genre – on pense à Slowdive  notamment – mais ne cède pas aux sirènes d’une mélancolie mortifère. Les chansons possèdent la force et l’énergie de celles de Deerhunter, et propulsent clairement Marble Arch vers l’avenir.

L’élégance mélodique qui parcourt tout l’album est renversante. La finesse des arrangements côtoient des guitares ombrageuses et tranchantes. S’élève au fil des chansons un mur du son aussi efficace que sensible. Un équilibre qu’avait maîtrisé à la perfection My Bloody Valentine. Et que Marble Arch semble reprendre à son compte. En lui insufflant sa vision ultra pop.

Yan
Chroniqueur
Marble Arch - Children Of The Slump