On a aussi écouté Picturebox – Escapes

Une envie de vous échapper et d’aspirer à une musique dépouillée ? Sans grosse production, à la limite du homemade, voici le quatrième album de Picturebox. Le quatuor, formé à Canterbury en Angleterre, avait déjà publié “Home Taping” en 2013, “The Garden Path” en 2015 et “Songs of Joy” en 2016. Autant dire qu’ils sont plutôt productifs.

Avec une méthode élémentaire mais terriblement efficace, ils arrivent à vous coller des morceaux dans la tête pour toute la journée. Essayez d’écouter, juste une fois, Divvy Cabs ou bien I Got The Pox avant de partir au travail le matin. Il y a fort à parier que vous soyez encore en train d’en fredonner la mélodie le soir.

Picturebox, c’est aussi un joli travail sur les pochettes. Avec des dessins souvent simples, presque simplistes, mais qui font mouche, ils ont créé un visuel qui leur est propre. Associant les sons à l’image, ils développent tranquillement leur univers, fait des petites choses innocentes de la vie.

Chroniqueur
Picturebox - Escapes