On a aussi écouté Rivers

Une chanteuse, une batterie, des synthés, c’est le socle de Polaroid3. La formation défriche brillamment un vaste territoire musical, affranchi des classifications et des genres. Jazz, pop, classique, électro convergent sans jamais sombrer dans un crossover insipide.

Polaroid3 s’inscrit ainsi dans une approche novatrice, à la recherche d’une musique renouvelée, voire expérimentale, qui n’oublie cependant pas  l’émotion. Et les chansons qui traversent “Rivers” ne manquent pas d’en donner.

Francesco Rees et Christophe Imbs  tissent un écrin ensorcelant pour les compositions et la voix de Christine Clément, dont le timbre rappelle ceux de Sarah Cracknell et d’Alison Goldfrapp. Elle chemine entre des sonorités synthétiques, des percussions martiales et des cordes soyeuses.

Un univers intense et étrange qui intrigue d’abord puis qui captive franchement. On est emporté par cette musique, construite autour de boucles, d’arrangements complexes et envoûtants.

Yan
Chroniqueur
Rivers