On a aussi écouté Priests – Nothing Feels Natural

Leur rage est intacte. Priests, quatuor post-punk washingtonien, revient avec “Nothing Feels Natural”. Après “Bodies and control and money and power” (2014), leur dernier EP salué de toute part à l’époque, les voilà porteur d’un premier album.

On y découvre 10 titres autant inspirés que militants. La recette est la même, quoi que bien plus pimentée. Leur énergie punk en base, ils dénoncent les dérives d’une société américaine montrée comme absurde, délirante et consumériste.

Pourtant, impossible de les cataloguer. D’abord parce que leur chanteuse, Katie Alice Greer, refuse l’étiquette de “groupe politique”, préférant celle de “domaine de pensée”. Mais surtout parce que leur diversité musicale ne peut que bousculer les auditeurs. Les quatre américains tanguent, consciemment, entre délires surf-rock (JJ), inspirations new-wave (Nothing feels natural) et parenthèse en spoken-word (No big bang), sans oublier un aérien “Interlude”.

Vivifiant, révoltant et dansant. Assurément un des disques à retenir de cette année 2017.

Chroniqueur
Priests - Nothing Feels Natural
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment