On a aussi écouté Pyrit – Control

De Pyrit on connaissait l’immense UFO. Disque essentiel, qui explorait et renouvelait en 2015 l’électro, le krautrock et le blues, il avait quelque chose de monstrueusement beau.

Errant entre la chair et le digital, il nous parlait déjà de notre avenir, pas si éloigné. De ce temps, à la fois effrayant et fascinant, qui fera de nous des êtres hybrides, transformés et modifiés à coup sûr. Alors cette musique sombre, terriblement humaine et robotique, on l’a prise en pleine face. Comme le livre ouvert de notre futur.

Ce voyage captivant se poursuit et Pyrit nous offre “Control“. Et gagne encore en profondeur. Totalement immergé dans un univers d’une puissance évocatrice inouïe, on reste tétanisé devant ce monument qui a tout d’un authentique chef d’oeuvre. Tétanisé mais ébloui aussi et surtout séduit par cette musique labyrinthique, qui pousse le processus de renouvellement des genres pré-cités le plus loin possible. Aux frontières d’une électro mutante, émouvante et absolument singulière.

 

Yan
Chroniqueur
Pyrit - Control