On a aussi écouté San Carol – Houdini

Il semblerait que San Carol ait le don de se réinventer, sans se perdre en chemin. “Houdini”, troisième album de la formation, est un véritable tour de force. Marquant une nette évolution de sa musique, sans pour autant trahir ou travestir les disques précédents. Le mur du son qui nous avait galvanisés dans “Humain Trop Humain” a cédé ici la place à une approche délibérément plus sensible.

Même si l’on pouvait deviner une telle inclination – la sublime “Le Royaume de Dieu” sur le deuxième album – l’énergie était foudroyante, le rock puissant, les synthés cosmiques. “Houdini” ne retranche rien de ce savoir-faire, seulement il ouvre d’autres portes, dévoilant des paysages d’une beauté émouvante.

Les guitares sont toujours rugissantes, mais les arpèges nous offre des plongées mélancoliques sidérantes. Le rythme s’est très nettement ralenti, mais pour mieux explorer des horizons que l’on pressent immenses.

San Carol vient de s’émanciper, et décolle pour un voyage musical au long cours, ne s’interdisant plus rien, injectant dans ses chansons des influences taille XXL, de Todd Rundgren à Elton John.

L’ambition est énorme, elle est d’autant plus belle que la formation s’est définitivement envolée. Encore plus libre, inspirée, sans limite.

Yan
Chroniqueur
San Carol - Houdini