On a aussi écouté Sandie Trash – Le French Peep Show

Sandie Trash ou l’archétype de la formation qui se tient, coûte que coûte, aux marges d’un système si souvent aliénant. Un système crachant de la nouveauté au kilomètre, au prix d’un formatage et d’un hyper-contrôle lissant à l’excès l’expression spontanée. Des univers parfois séduisants mais sans la moindre aspérité. Cette chose qui, au-delà de la perfection formelle, interpelle et retient.

Avec “Le French Peep Show “, on entre de plein pied dans l’esthétique punk, sa rage viscérale, sa sensualité débridée et son rejet absolu d’un ordre trompeur. Les paroles incisives, autant de coups de poing aux airs de punchlines hardcores, de Guillaume Mazel, accompagnent la cavalcade électrique sans répit de Sandie Trash. L’électro-rock, qui a pu à bien des égards trop se compromettre avec les marchands du temple, prend une sacrée raclée en se frottant aux outrances et aux déflagrations d’une musique brûlante de sa liberté.

Yan
Chroniqueur
Sandie Trash - Le French Peep Show