On a aussi écouté Springwater – Somes Drives

Après “Abyss”, premier EP cinq titres paru au printemps 2018, Springwater continue son apprentissage par petits pas avec “Some Drives”, nouvelle livraison de trois titres. Entre temps, le trio a eu l’occasion de s’aguerrir sur scène, notamment cet été avec une participation au fameux Sziget festival de Budapest, événement dont on ne présente plus la renommée ni la portée. Restait maintenant à savoir comment le groupe allait évoluer en termes de composition et s’ils prendraient la direction d’une écriture plus racée ou fonceraient tout droit, à la recherche d’une efficacité qui aurait inéluctablement glissé vers la surenchère.

Premier enseignement de ces trois titres, Springwater n’a évidemment rien perdu de son potentiel abrasif et ne renie pas ses guitares parfois un brin ronflantes mais assumées. Conséquence, certains resteront peut-être encore à la porte de ces morceaux dans lesquels éclatent des envolées toujours à la limite entre lyrisme et pompiérisme, notamment Bloodline. Pourtant, indéniablement, “Some Drives” se distingue par une capacité du groupe à tenir la bride à ses scories et à les distiller de manière plus ciblée. Can’t Forget The Fire joue ainsi avec une belle prestance d’oscillations entre une dynamique générale aérée agrémentée de quelques coups de semonce bien sentis. Gaïda poursuit dans la même veine et impose un véritable souffle et une fluidité qui donnent de l’équilibre au morceau et révèle un groupe de plus en plus à l’aise pour imposer ses mélodies sans rien perdre de sa puissance de feu. Bloodline S’inscrit lui dans une approche plus “héroïque”, un peu forcée peut-être, mais confirme une certaine virtuosité dans le jeu et une aptitude à s’affranchir de schémas tout tracés. En d’autres termes, “Some Drives” remplit parfaitement sa mission, à savoir valider tous les acquis du groupe et rendre compte d’une évolution qui les emmènera sans précipitation vers un album. On suit.

Rédacteur en chef
  • Publication 483 vues29 mars 2019
  • Tags Springwater
  • Partagez cet article
Springwater - Somes Drives