On a aussi écouté Sunflowers – “Castle Spell”

On ne perçoit pas spontanément le Portugal comme une terre propice au Rock & Roll. C’est bien sûr une grave erreur. D’abord parce que c’est le pays de l’immense Legendary Tigerman. Ensuite parce que c’est aussi celui des Sunflowers. L’une des formations psychédéliques les plus passionnantes du vieux continent. Ni plus, ni moins.

Le duo portugais envoie dans les cordes, avec “Castle Spell”, à peu près tous ses homologues “psychés”. Si l’album précédent, “The Intergalactic Guide To Find The Red Cowboy“, mordait à pleines dents dans le rock garage salement intoxiqué, celui-ci met la barre un peu plus haut, en convoquant les Cramps comme référence ultime. Le son est saturé comme jamais, dopé à la noirceur, teinté d’une ironie bien vite noyée sous les décibels.

Disque hanté, parfaitement maîtrisé dans sa démesure sonore et son imaginaire dément, “Castle Spell” est une pièce maîtresse, hautement addictive, qui rappelle opportunément que les guitares ne sont pas mortes, qu’elles portent plus que jamais un idéal subversif et intemporel.

L’album sort officiellement le 9 février prochain, chez Only Lovers Records. Et la formation sera en concert le 8 décembre à l’Olympic Café, à Paris.

Yan
Chroniqueur
  • Publication 411 vues30 novembre 2017
  • Tags Sunflowers
  • Partagez cet article
Sunflowers - "Castle Spell"