On a aussi écouté The Marshals – Les Bruyères Session

Le blues est une musique magique, éternellement actuelle et profondément ancrée dans un passé mystique. Et s’il est la musique du diable, alors on veut bien pactiser encore longtemps avec lui pour avoir la joie d’écouter des albums de la trempe de ces “Bruyères Sessions”.

Un cinquième disque qui s’inscrit dans la continuité d’une formation qui semble avoir signé pour un voyage sans retour vers le blues le plus brûlant. D’album en album The Marshals construit un répertoire qui ressemble à un territoire. Une terre habitée par les fantômes illustres du swamp, creuset fabuleux dans lequel le rock, la country, le boogie ont accouché d’un blues sensuel et fou. Un bout de territoire français que la formation a connecté à ses pulsions originelles.

Clairement le trio de Clermont-Ferrand est devenu la référence absolue en France de cette musique qui s’empare du corps et surtout de l’âme ; à grands renforts d’incantations électriques, de percussions telluriques et d’un chant rugueux, hanté comme jamais.

La session pourrait invoquer ici une sorte de cérémonie païenne mais hautement spirituelle, célébrant la beauté toxique d’une musique que les Marshals sont parvenus à acclimater. Au point de se hisser parmi les plus grands sorciers du blues, tous pays confondus.

 

 

 

Yan
Chroniqueur