On a aussi écouté (ThisIs) Redeye – Desert Eyes

Avec “Desert Eyes”, Guillaume FresneauRedeye – quitte le périmètre pourtant déjà très large d’une americana balisée par les maîtres du genre. Etant parvenu à s’imposer parmi eux, et comme l’un des meilleurs, il était logique qu’il poursuive sa route musicale, et qu’il enrichisse encore son univers. Place donc à (ThisIs) Redeye.

Le son des grands espaces, ce folk-rock intemporel typiquement texan, demeure bien sûr le socle de la musique de Guillaume Fresneau. Mais pour le revitaliser, et fixer aussi des souvenirs pour toujours, il le dynamise et le plonge dans un bain de réverbes et d’échos. C’est alors tous les paradoxes d’une Amérique revisitée que l’on écoute. Une terre où la nature, et sa beauté disproportionnée, côtoie des villes “tentaculaires”.

Dans ce décor inouï et vertigineux, (ThisIs) Redeye projette ses visions intérieures, et parvient à (re)créer une musique simple en apparence, infiniment complexe au fond. Une musique impressionniste, traversée de mille images et sensations. Une musique apaisée et contemplative, aux accents parfois psychédéliques. “Desert Eyes” est ainsi un magnifique disque habité par une sublime géographie intime.

 

 

Yan
Chroniqueur
(ThisIs) Redeye - Desert Eyes