On a aussi écouté Tropique Noir – Mirage

Les rennais, parfois brestois, de Tropique Noir composent, de leur propre aveu, une “pop noire dévotion”. On se dit à l’écoute de “Mirage” que la noirceur peut être décidément bien belle. Comme les nuits à boire, et les bars en général, qui sont bien plus que des lieux. Tous les natifs de Brest le savent.

Tropique Noir possède, comme Motorama, ce talent rare d’incarner avec justesse une musique mélancolique et raffinée, pourtant traversée par la mort, les drames alcoolisés, la perdition. Musique portuaire, musique périphérique, post-punk ultra-urbain, le triangle maudit et sublime que dessine le groupe ne cesse de fasciner au fil des écoutes.

Les chansons s’égrènent comme de véritables court-métrages, les images, les sentiments défilent, emportés, transportés par des guitares cristallines et nerveuses, une voix proche de l’icône Daho. “Mirage” est un disque habité, hanté presque, par une esthétique certes désespérée mais surtout saisissante.

 

Yan
Chroniqueur
Tropique Noir - Mirage