On a aussi écouté Vanessa Philippe – A l’Abri du Vent

Vanessa Philippe poursuit son chemin vers une musique toujours plus ancrée dans l’intimité d’un son minimaliste. S’étant peu à peu, au fil  de ses albums, éloignée d’une pop à la ligne claire, elle explore des contrées plus rugueuses, plus désertiques aussi. Au sens propre comme au sens figuré. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le regard de musiciens de Tucson, Arizona, sur son univers est un superbe voile posé sur ses mélodies et ses mots.

“A l’Abri du Vent” repose sur la délicatesse et la douceur, parfois trompeuse, distillées par Vanessa Philippe et des musiques enracinées dans la poussière d’un rock américain.  On y retrouve toute la langueur, la mélancolie infinie, ce désespoir discret et d’une élégance folle qui traversent la plupart des oeuvres de Jim Waters – qui s’est chargé du mixage du disque -, comme celles de Calexico, OP8 ou Giant Sand.

Le tour de force de Vanessa Philippe est d’avoir construit sa propre identité musicale. “A l’Abri du Vent” n’est pas la relecture, aussi brillante soit-elle, d’un son purement américain. C’est le disque d’une artiste française, projetant des sentiments profonds, troubles, souvent noirs mais jamais complaisants, dans une musique ambitieuse et belle, aux racines ténébreuses.

Yan
Chroniqueur
Vanessa Philippe - A l'Abri du Vent