On a aussi écouté Vania De Bie-Vernet – Gelderlaand

Nouvel album du prolifique et génial Vania De Bie-Vernet, “Gelderlaand” se pose sur la platine comme un vaisseau sonore fascinant, qui rassemble ce que le musicien maîtrise et explore jusqu’à l’obsession. Electro Warpienne, easy listening, univers et sons de la blaxploitation – ce que les américains nommeraient les “cultural studies”. Et c’est bien là la singularité de Vania De Bie-Vernet, cette capacité totalement unique de marier les contraires. Une connaissance intime et profonde de la musique, y compris la plus sophistiquée, un regard aigu sur les cultures populaires. Le savoir-faire quasi encyclopédique d’un artificier de la musique électronique et le sens inné du groove chaleureux de la musique organique.

Musique tout en volumes et territoires, on aime imaginer qu’elle est composée selon des principes d’architecture. La densité des morceaux est telle qu’il faut plusieurs écoutes pour les appréhender. Ce qui n’empêche nullement l’écoute pour le simple – énorme – plaisir de leur charme tantôt dansant, tantôt cérébral. Toujours cet équilibre entre l’abstraction et l’émotion première de mélodies aux éclats cinématographiques.

Gelderlaand” est un voyage dans la tête d’un artiste d’exception qui nous ouvre mille portes, comme autant de perceptions et de sensations. L’essence même de la musique en somme.

 

Yan
Chroniqueur
Vania De Bie-Vernet - Gelderlaand