On a aussi écouté Volcan

Volin tresse un rock que l’on pourrait qualifier de littéraire, si cela n’était pas trop réducteur. Pourtant l’on ne peut faire l’impasse sur le soin particulier que Volin apporte à ses textes. Ces derniers se posent sur une musique émotionnelle, au carrefour d’influences prestigieuses, tant anglo-saxonnes que françaises. Un peu comme si Adamo – et c’est un très grand compliment – chantait sur du Radiohead.

Volcan est un disque sophistiqué, troublant et atmosphérique, qui laisse des traces. Son écoute est à la fois bienfaitrice et déstabilisante. Sans doute parce que cette musique, tendue et belle à tomber parfois, vise juste et loin. Elle s’immisce au plus près de nos fragilités et réveille des sentiments inquiets et profonds.

Yan
Chroniqueur
Volin