On a aussi écouté Wilfried* – Les Rêves Siamois

Wilfried*, dont l’album “Matrice” continue de nous fasciner, vient de signer la bande originale du film “Les Rêves Siamois” du réalisateur Iv Charbonneau-Ching. Le documentaire retrace le parcours d’Aum Neko, jeune activiste transgenre en Thaïlande, militante des Droits de l’Homme et de la démocratie, aujourd’hui réfugiée politique en France.

Bien plus qu’un accompagnement sonore, la musique de Wilfried* devient un élément essentiel du documentaire. Épousant son propos avec une intelligence et une vision remarquable. Les disques de Wilfried* ont toujours flirté avec une étrangeté sublime, une gravité troublante. Explorant, selon ses propres mots, la dualité et l’ambivalence, comme ces territoires en forme d’interface où les différences et les contraires se rencontrent, voire fusionnent.

Un univers mental projeté dans une musique aux effets doucement mais sûrement narcotiques. Des boucles insaisissables, terriblement séduisantes, auxquelles on se livre corps et âme.

On retrouve dans ces “Rêves Siamois” toute la beauté, la puissance, la part d’alchimie qui habitent la musique de Wilfried*. Au service d’un combat civique et humain essentiel. La musique est alors un instrument aussi beau qu’utile. Et tout en poursuivant une réflexion, sur l’enfermement ou la porosité,  Wilfried* fait de sa musique un art total. Une fascinante expérience sensorielle, philosophique, politique, artistique.

A noter que la bande originale est chantée en français comme en thaïlandais. Au coeur de problématiques tellement importantes aujourd’hui, ce projet interroge et lutte contre tous les replis, toutes les peurs. Le documentaire est l’objet d’une campagne de financement. On peut le soutenir ici.

 

Yan
Chroniqueur
Wilfried* - Les Rêves Siamois