On a aussi écouté Xavier Plumas – Mayerling

Xavier Plumas est sans conteste l’un des songwriters français les plus attachants. Disque après disque il a façonné un répertoire gracile et étrange.

“Mayerling” ne fait pas exception et nous offre une nouvelle collection de chansons renversantes. Toutes empreintes du génie délicat de Xavier Plumas, de sa belle voix singulière aussi, reconnaissable entre mille. La place particulière qu’occupe le musicien tient à l’équilibre quasi parfait qu’il a su trouver entre une musique aux évidentes et profondes inflexions américaines – comment ne pas le rapprocher de Jason Molina, de Will Oldham, de l’American Music Club ? – , et sa transposition lexicale et territoriale française. Il en résulte à nouveau un disque magnifique, envoûtant, qui a la saveur d’une sublime dérive intérieure et géographique.

A ce degré de précision et de grâce, on peut parler de style unique, d’une marque de fabrique que l’on cherche ailleurs avec une telle constance dans le talent.

Charnelles, sensuelles et éminemment poétiques, les chansons véhiculent des visions oniriques ou tourmentées, traversées par des sombreurs, des accélérations électriques qui semblent s’éteindre dans une douceur presque inquiétante.

“Mayerling” est un disque intense, vibrant, vivant. Mais complexe également dans sa simplicité apparente. A l’opposé de productions surchargées pour mieux dissimuler une cruelle absence de fond et de recherche musicale.

Yan
Chroniqueur
Xavier Plumas - Mayerling