Aaron Spectre - Lost Tracks

Lost Tracks


Un album de sorti en chez .

Comme le laisse présager son pseudonyme, l’ami Aaron est du genre fuyant, et difficile à saisir. En bon brouilleur de pistes, il a d’ailleurs déjà adopté au moins trois identités différentes au long de son parcours : Aaron Spectre, donc, mais également Air Inspector (cherchez l’homophonie) ou Drumcorps. C’est d’ailleurs sous cette troisième incarnation que […]

Comme le laisse présager son pseudonyme, l’ami Aaron est du genre fuyant, et difficile à saisir. En bon brouilleur de pistes, il a d’ailleurs déjà adopté au moins trois identités différentes au long de son parcours : Aaron Spectre, donc, mais également Air Inspector (cherchez l’homophonie) ou Drumcorps. C’est d’ailleurs sous cette troisième incarnation que ses apparitions ont été les plus remarquées : "Grist" et ses remixes déstructurés de morceaux hardcore en ont séduit plus d’un.

Avec ce "Lost Tracks", c’est à une étrange et déroutante errance qu’il nous convie : neuf morceaux, enregistrés entre Berlin et New York, couvrant une période de six années, autant de facettes cachées, de pistes laissées dans l’ombre jusqu’ici. Et comme l’homme aime décidément les énigmes, l’ordre des morceaux sera tout sauf chronologique : à l’auditeur de créer son chemin, de s’approprier ces atmosphères tour à tout sereines (Half Silver) et menaçantes (The Wrong Fuel ou Down In The Gutter). Autant dire que l’écoute se devra d’être attentive : chez Aaron Spectre, les dilettantes ne récupéreront que les miettes, et seule la persévérance sera récompensée…

Au-delà de volutes ambiant somme toute classique, deux voix viennent s’inviter (notamment sur le superbe 9 Degrees), et quelques sons plus organiques, parfois même acoustiques agrémentent des mélodies d’une simplicité qui confine à l’ascèse. Une constante demeure toutefois : ces rythmes heurtés, faits de craquements et de grésillements, regorgeant de détails volontairement dissimulés dans le flou d’un son sali.

On n’aura pas réussi, loin s’en faut, à percer toutes les énigmes de cet étonnant journal intime musical, mais qu’importe : si toutes ces pistes perdues ne sont pas du même tonneau, on se laisse tout de même volontiers happer par les mystères de cette musique à la fois ténébreuse et lumineuse, cérébrale et physique, délicieusement paradoxale en somme.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Dulcimer
  2. Half Silver
  3. The Wrong Fuel
  4. Voices
  5. Ocean Remix
  6. Down in the Gutter
  7. Lapsed Remix
  8. Morning Under Leaves
  9. Degrees

La disco de Aaron Spectre