Spirit


Un album de sorti en chez .

Visions de paysages sombres et brumeux, où l’on distingue à peine les branches nues de quelques arbres, ou des étendues d’eau incertaines (étangs ? marécages ?), le tout sur papier glacé noir : dès le livret, Apse annonce la couleur, ou plutôt l’absence de couleur. On aurait effectivement du mal à trouver illustrations plus adaptées […]

Visions de paysages sombres et brumeux, où l’on distingue à peine les branches nues de quelques arbres, ou des étendues d’eau incertaines (étangs ? marécages ?), le tout sur papier glacé noir : dès le livret, Apse annonce la couleur, ou plutôt l’absence de couleur. On aurait effectivement du mal à trouver illustrations plus adaptées à la musique du quintet.

Pour faire simple, on pourrait être tenté de ranger la musique d’Apse dans le grand bazar post-rock. On y retrouve effectivement un goût certain pour les morceaux étirés en longueur, et les dynamiques basées sur une alternance flux/reflux. Toutefois, on observe également, dans la place prépondérante occupée par la basse notamment, une influence très nette du post-punk et de la new-wave, avec Joy Division ou le Cure glaciaire de "Pornography" en figures tutélaires.

Rythmiques lentes, lourdes et hypnotiques, voix absentes, fantômatiques ou déformées par les effets : tout concourt à faire de ce "Spirit" un condensé d’inconfort malaisant, un parcours violent et exigent. Heureusement, Apse ose parsemer ses errances de quelques stries ensoleillés, rais de lumières encore incertains mais qui permettent de rendre l’ensemble moins étouffant, moins propice à la claustrophobie. Ainsi quelques "La la la" bizarrement pop viennent-ils illuminer From The North ; d’élégants arpèges de guitares ornent de la même façon Shade Of The Moor, troublante élégance gracile après une entrée en matière pourtant lourde de menaces…

La noirceur d’Apse a parfois quelque chose de forcé, d’appuyé, parfois théâtral ; il n’est pas forcément évident d’y adhérer, mais les âmes les moins sensibles pourront s’aventurer dans ce labyrinthe sonore et s’y perdre avec délice…

Chroniqueur
  • Publication 151 vues29 janvier 2007
  • Tags ApseAcuarela
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. (Intro)
  2. From the North
  3. Legions
  4. Shade of the Moor
  5. (Transition)
  6. The Crowned
  7. Wind Through the Walls
  8. Blackwood Gates
  9. Earth Covers Us
  10. Spirit

La disco de Apse

Spirit
0%

Spirit