Beach House - B-sides & rarities

B-Sides & Rarities


Un album de sorti en chez .

7

Après nous avoir démontré en 2015 qu'ils étaient beaucoup plus prolifiques qu'on l'aurait cru, Beach House enfoncent le clou et vident leurs tiroirs.

Cette fois, on ne se fera pas avoir. Depuis 2015, année au cours de laquelle le duo de Baltimore nous avait bluffés en éditant deux albums à deux mois d’intervalle en élargissant au passage son spectre sonore sans rien céder à sa qualité d’écriture, on sait qu’Alex Scally et Victoria Legrand sont du genre productifs sans en avoir l’air. Désormais que le voile est tombé, ils vont au bout de leur démarche en vidant leurs tiroirs qui, après six albums, commençaient à être bien garnis. On retrouve donc sur ce “B-Sides & Rarities” quatorze titres enregistrés depuis leurs débuts en 2008, dont deux inédits complets issus des sessions d’enregistrement de “Depression Cherry” et “Thank Your Lucky Stars” et d’autres qui le sont moins puisque ce sont des remixes ou versions alternatives de titres qui figurent notamment sur “Teen Dream”.

Clairement, ce disque ne contient pas LA pépite qui aurait échappé aux radars des fans de Beach House et, concernant les titres déjà connus, les versions finales présentes sur les albums sont meilleures. Il n’en reste pas moins intéressant de découvrir la “plasticité” de certains morceaux, notamment Norway et 10 Mile Stereo, qui perdent ici certes un peu de leur limpidité mais prennent une intonation plus sombre et mystérieuse qu’on ne leur connaissait pas. Ce sont d’ailleurs paradoxalement les titres les moins évidents qui retiennent le plus l’attention. La doublette Saturn Song et Rain In Numbers, avec son climat brumeux, mouvant, ses arrangements métronomiques, esquisse une facette que le duo a partiellement abordée sur “Thank Your Lucky Stars” mais qu’il serait intéressant de voir étirée sur la longueur d’un album. A côté de cela, on ne boudera pas notre plaisir d’entendre la voix de Victoria Legrand s’épanouir sur l’élégiaque Chariot, inédit qui vient confirmer qu’au fil des années, elle n’a cessé de travailler son chant pour atteindre aujourd’hui une maîtrise qui en fait une des toutes meilleures chanteuses du paysage musical. Bref, si ce “B-Sides & Rarities” est avant tout à recommander à ceux qui sont déjà familiers de Beach House, cet album met en lumière qu’au cours de sa carrière déjà conséquente, le duo a souvent sinon toujours fait les bons choix et qu’il lui reste encore de nombreuses pages à écrire. C’est bien là l’essentiel.

Rédacteur en chef

La disco de Beach House