Beastie Boys - Hello Nasty

Hello Nasty


Un album de sorti en chez .

5

Assagissement ou maturité ? Après les délires funky multicolores et chamarrés de leurs deux précédents albums, les Beastie Boys choisissent avec “Hello Nasty” de revenir à un style plus traditionnellement hip-hop. Exit, donc, le mélange frénétique des genres en vigueur sur “Check Your Head” et “Ill Communication” ; les explosions punk-rock ou les incursions en […]

Assagissement ou maturité ? Après les délires funky multicolores et chamarrés de leurs deux précédents albums, les Beastie Boys choisissent avec “Hello Nasty” de revenir à un style plus traditionnellement hip-hop. Exit, donc, le mélange frénétique des genres en vigueur sur “Check Your Head” et “Ill Communication” ; les explosions punk-rock ou les incursions en territoire funk, si elles demeurent présentes, se font plus rares. Les sonorités (certains beats notamment) se replacent aussi dans une certaine filiation avec le hip-hop américain des années 80. Cependant, comme toujours avec le trio, le respect de la tradition s’accompagne d’une dose plus que respectable de sorties de route jouissives et si l’album est moins ouvertement barré qu’un “Check Your Head”, il n’en demeure pas moins assez copieusement cintré.

“Hello Nasty”, moins spectaculaire et déraisonnable que ses prédécesseurs, bénéficie, comme il est d’usage avec les Boys, d’une entrée en matière de haute volée. Le premier tiers de l’album aligne ainsi une série de déflagrations dont l’efficacité laisse encore une fois pantois. Pourtant, notamment au cours d’une deuxième moitié d’album où le temps se fait vraiment long, l’on s’aperçoit progressivement que la surprise de ce cinquième album réside surtout dans la faiblesse manifeste des titres les moins orientés hip-hop. Song For The Man, I Don’t Know ou Song For Junior, s’ils ne sont pas honteux, sont anecdotiques – comme si les Beastie Boys étaient condamnés à l’excès et perdaient leur attrait à la moindre tentative de lever le pied. Sur plusieurs morcaux, les délires musicaux se faisant moins riches, les limites vocales des 3 MCs (qui n’ont jamais vraiment eu de flow d’exception, leur force ayant toujours été de s’appuyer sur un habillage musical parfaitement adapté à leurs rimes) se font plus audibles. A l’inverse, de Super Disco Breaking à Electrify en passant évidemment par l’incroyable Intergalactic, le recours à des samples irrésistibles et à une énergie indomptable permet de retrouver les sommets. Sur ces titres, l’apport de l’exceptionnel DJ MixMaster Mike est incontestable.

A l’arrivée, le sentiment à l’écoute de “Hello Nasty” est partagé entre deux vents contraires. D’abord l’honnêteté oblige à reconnaître qu’il s’agit, malgré ses longueurs, d’un très bon disque. Pourtant, la profusion de titres et de genres parait superflue et les faiblesses sont cette fois trop nombreuses pour être vraiment occultées. Pour cela, et aussi probablement parce que les gars de Brooklyn avaient placé la barre à un niveau impossible à tenir éternellement, “Hello Nasty” a été accueilli à l’époque avec un brin de déception, malgré l’apport, encore une fois, de vidéos potaches mémorables comme Intergalactic. Imperceptiblement, une pente doucement descendante s’amorce pour l’un des groupes les plus marquants de sa génération, un trio qui a survolé la décennie hip-hop / rock des années 90. Une baisse de forme qui sera confirmée par la suite avec un “To The 5 Boroughs” assez fadasse…

Chroniqueur

Tracklist

  1. Super Disco Breakin' - Remastered
  2. The Move - Remastered
  3. Remote Control - Remastered
  4. Song For The Man - Remastered
  5. Just A Test - Remastered
  6. Body Movin' - Remastered
  7. Intergalactic - Remastered
  8. Sneakin' Out The Hospital - Remastered
  9. Putting Shame In Your Game - Remastered
  10. Flowin' Prose - Remastered
  11. And Me - Remastered
  12. Three MC's And One DJ - Remastered
  13. The Grasshopper Unit (Keep Movin') - Remastered
  14. Song For Junior - Remastered
  15. I Don't Know - Remastered
  16. The Negotiation Limerick File - Remastered
  17. Electrify - Remastered
  18. Picture This - Remastered
  19. Unite - Remastered
  20. Dedication - Remastered