Population active


Un album de sorti en chez .

Formé en 1996, ce quatuor de la région parisienne a déjà enregistré 2 démos et foulé pas mal de scènes avant de sortir le CD qui nous intéresse aujourd?hui. Enregistré et mixé par le groupe (un disque autoproduit jusqu?au bout des ongles donc, d?où le son quelquefois trop « amateur » : la voix, entre […]

Formé en 1996, ce quatuor de la région parisienne a déjà enregistré 2 démos et foulé pas mal de scènes avant de sortir le CD qui nous intéresse aujourd?hui.
Enregistré et mixé par le groupe (un disque autoproduit jusqu?au bout des ongles donc, d?où le son quelquefois trop « amateur » : la voix, entre autres, aurait mérité plus d?égards, ici elle sonne peut-être trop « crue »), cet album fait preuve d?un travail soigné, tant dans l?aspect graphique de la pochette que dans les arrangements des compos.

Les influences de Before Eleven sont bien digérées, en effet aucune ne saute aux oreilles à la première écoute (à part quelques guitares survolées par l?ombre de Placebo).

Au fil des chansons, qui alternent paroles en français et en anglais, on peut dire que c?est la langue de Shakespeare qui sied le mieux au Before.
On aime la basse distordue et l?ambiance marécageuse de « Mayor?s head » ainsi que son refrain aérien, on aime la douce mélodie de « Population active », et aussi les côtés plus rock de « Gonzo » et de « Afficher le prix ».

Before Eleven produit une pop-rock de facture peut-être trop classique, mais néanmoins attachante et aux mélodies intéressantes.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Focus On
  2. Les boules
  3. Somewhere New
  4. You Know
  5. 7 temps

La disco de Before Eleven