The Life Pursuit


Un album de sorti en chez .

l’histoire de Belle and Sebastian était assez simple jusqu?ici : une décennie sans aucune fausse note, des chansons un brin mélancoliques ayant conquis un public fidèle, des albums aux douces mélodies qui se suivent? et se ressemblent. Si bien que l’on avait souvent l’impression de redites, de variations autour d’un même thème musical. Comme dans […]

l’histoire de Belle and Sebastian était assez simple jusqu?ici : une décennie sans aucune fausse note, des chansons un brin mélancoliques ayant conquis un public fidèle, des albums aux douces mélodies qui se suivent? et se ressemblent. Si bien que l’on avait souvent l’impression de redites, de variations autour d’un même thème musical.

Comme dans toutes les bonnes histoires, il manquait à celle de Belle and Sebastian son lot de péripéties. Voilà qu?avec « Dear catastrophe waitress », les remises en question sont arrivées à la pelle : d’abord la signature sur le label Rough Trade, puis le départ d’Isobel Campbell et de Stuart David, la décision enfin d’enregistrer le prochain album à Los Angeles sous la houlette du producteur Tony Hoffer.

Le moins qu?on puisse dire, c’est que « The Life Pursuit » a tout l’air d’un nouveau départ. Etonnamment décontractée, la musique y est plus affirmée, plus rythmée, affichant même un sérieux sens du groove ! Pour preuves, ces incursions plutôt audacieuses du côté de la soul et du rhythm?n’blues (For the price of a cup of tea), du funk façon Sly and The Family Stone ou Stevie Wonder (Song for sunshine), du boogie glamour à la manière de TRex (Sukie in the graveyard) et du théâtre-cabaret des Mama?s and Papa?s (Act of the apostle II).

Au final, l’ensemble est très séduisant. Même les morceaux les plus classiquement rock gagnent en nervosité. Quitte à frôler la catastrophe en abusant à plusieurs reprises de guitares country, comme sur Another sunny day ou Mornington crescent, deux titres sublimes au demeurant, heureusement rattrapés par des lignes de basses efficaces et des ruptures harmoniques qui donnent toujours autant de frissons.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Act of the Apostle
  2. Another Sunny Day
  3. White Collar Boy
  4. The Blues Are Still Blue
  5. Dress Up in You
  6. Sukie in the Graveyard
  7. We Are the Sleepyheads
  8. Song for Sunshine
  9. Funny Little Frog
  10. To Be Myself Completely
  11. Act of the Apostle II
  12. For the Price of a Cup of Tea
  13. Mornington Crescent