AlbumCover-NoMercyInThisLand

No Mercy In This Land


Un album de sorti en chez .

6

Old School ? Vous avez dit Old School ?

On pourrait présenter la carrière de Benjamin Charles Harper en trois temps. De 1992 à 2003, période faste (en terme de succès), le garçon nous présentait une version plus pop ou rock suivant ses états d’âme du blues. On parle de la période entre “Pleasure And Pain” et “Diamonds On The Inside”. Après avoir atteint une certaine forme d’aboutissement, et sans doute l’age faisant, l’artiste s’est depuis plongé plus avant dans les racines de sa matrice (country, blues), notamment avec l’influence des Blind Boys Of Alabama. Enfin, depuis 2013 et sa rencontre avec l’harmoniciste blues Charlie Musselwhite (grande référence du Chicago Blues, cf wikipedia), et une crinière de plus en plus clairsemée, Ben Harper a choisi son camp, que d’aucun définiraient comme passéiste, que nous présenterions plus comme passionné.

 

On pourrait résumer ce “No Mercy In This Land” comme un excellent album de pur blues. Cool attitude, naturel, superbes musiciens mais aucune déviance, on reste puriste de chez puriste. Ce qui avait fait le succès de Ben Harper, l’épure  des mélodies, et parfois une énergie plus rock, n’est plus là. Comme une bande son de film de bad boys riders, le disque écoule dix titres lancinants bercés par les notes de Musselwhite sur lesquelles Harper brode, par son jeu habité et sa voix qui n’a pas bougé d’un iota depuis toutes ces années. Rythmées comme sur Love And Trust ou Trust You To Dig My Grave, presque rock et dansant sur The Bottle Wins Again, mélancolique sur When Love Is Not Enough.

L’album atteint à notre sens son paroxysme sur le morceau éponyme, qui rime plus avec un dialogue entre les deux artistes alors que sur l’ensemble de l’album on a plus affaire à une forme d’homogénéité. Magnifique titre, qui recèle en lui tout le poids d’une grande chanson de blues, avec son histoire et sa tristesse latente.

Voilà donc, “No Mercy In This Land” ne vous offrira rien de plus que du blues, mais alors de très bonne facture, élégant, et délivré par des passionnés de premier ordre.

 

Webmaster

Tracklist

  1. When I Go
  2. Bad Habits
  3. Love And Trust
  4. The Bottle Wins Again
  5. Found The One
  6. When Love Is Not Enough
  7. Trust You To Dig My Grave
  8. No Mercy In This Land
  9. Movin' On
  10. Nothing At All
  11. The Bottle Wins Again - Live at Machine Shop
  12. Trust You To Dig My Grave - Live at Machine Shop
  13. No Mercy In This Land - Live at Machine Shop

La disco de Ben Harper / Charlie Musselwhite