Red, Yellow & Blue


Un album de sorti en chez .

7

Le Canada serait il le nouvel eldorado musical ? A en juger par les belles plantes qui poussent là-bas, la question mérite de se poser sérieusement. Parmi elles, le groupe Born Ruffians du label Warp s’est fait connaître sur la blogosphère et la scène en tournant auprès de Caribou, Peter Bjorn And John, ou encore […]

Le Canada serait il le nouvel eldorado musical ? A en juger par les belles plantes qui poussent là-bas, la question mérite de se poser sérieusement. Parmi elles, le groupe Born Ruffians du label Warp s’est fait connaître sur la blogosphère et la scène en tournant auprès de Caribou, Peter Bjorn And John, ou encore Hot Chip. Pourtant leur musique s’apparente plus facilement à leur cousin germain Of Montreal sans les arrangements électro. Après deux EP qui ont permis d’avoir un aperçu très complet du phénomène (« Born Ruffians » en 2006 et « I Need A Life EP » en 2008) le trio canadien sort enfin son premier album nommé « Red, Yellow & Blue ». Ne vous fiez par au côté rustique de la pochette, car l’album est une sacré boule de nerfs.Guitares électriques devant, batterie claire derrière, le groupe allonge tube sur tube qui sentent bon la joie de vivre. Ainsi passent et se repassent sans problèmes les essentiels Hummningbird, I Need A Life, Kurt Vonnegut, Red Elephant (probablement le titre le plus intéressant). Faisant parfois penser aux meilleurs moments de Clap Your Hands Say Yeah notamment sur Barnacle Gloose ou Badonkadonkey, le chanteur Luke Lalonde de Born Ruffians se permet de sacrées performances vocales aux paroles rebondissant au rythme totalement allumé de la batterie. Voilà quelques curiosités qui valent le détour.De cet album ressortira une agréable frénésie pop/rock qui tombe à point nommé en cette saison estivale qui traîne à venir. Sans révolutionner un genre déjà bien écumé, le premier disque des Born Ruffians rappelle toutefois que le Canada a d’excellentes références musicales. A écouter en bord de plage ou de terrasse, accompagné de préférence, d’une bonne boisson.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

La disco de Born Ruffians