Car Seat Headrest - Twin Fantasy

Twin Fantasy


Un album de sorti en chez .

9

Accompagné de sa bande, Will Toledo sort un magnifique remake de son album paru en 2011 sur son Bandcamp. Un véritable coup de génie...

Quel genre d’artiste faut-il être pour réenregistrer son propre album édité sept ans plus tôt, si ce n’est un ponte reconnu de tous et pour qui l’exercice ne paraîtrait aucunement présomptueux ? Will Toledo, vingt-cinq ans, trois albums à son actif, n’a pas eu l’air de s’être longuement questionné à ce propos, encore moins du bien fondé de son entreprise ou des opinions divergentes qui en résulteraient. “Twin Fantasy” est avant-tout une histoire avec lui-même, celle de sa propre construction, une bande originale de ses turpitudes post-pubères enregistrée avec les moyens du bord sur la banquette arrière de la voiture parentale, d’où le nom de scène qu’il occupe aujourd’hui avec ses trois acolytes (Seth Dalby, Ethan Ives & Andrew Katz).

Pas du genre à se prendre pour un autre, Toledo a surtout voulu offrir à l’un de ses premiers amours la production qu’il estimait mériter depuis toujours, comme un coup de polish pour faire scintiller la berline, et enfin façonner ses titres comme il les avaient imaginés à l’époque. En comparaison, la nouvelle mouture donne bien évidemment un rendu imposant, soigné, dotée d’une appréciation moderne des instruments qui épaississent les innombrables qualités mélodiques du garçon, puis une assurance évidente, discernable tant par son timbre guttural et aiguisé que dans sa propension à étirer la longueur des pistes sans user le cortex, quitte à plusieurs fois casser le rythme dans un même morceau pour chasser la redondance. Pourtant composé au début de l’actuelle décennie, “Twin Fantasy” nouvelle version s’impose à nous en une réminiscence rock des années 2000 avec les Strokes, Idlewild ou The Sunshine Underground en tête de gondoles. Une gourmandise qui ramène les trentenaires plus de dix ans en arrière, à un moment charnière où l’on ne cesse de se chercher musicalement et qui renvoie, accessoirement, la jeunesse dorée et sa horde de souvenirs à pleines oreilles, moments inoubliables ou enfouis qui n’avaient que la distorsion des guitares pour tenter d’ériger sa propre personnalité.

D’un regard porté en bienveillance, l’ado devenu homme remet au goût du jour ses questionnements anciens, de sa sexualité aux premières angoisses de la mort, avec un esprit décontextualisé et, par la force de l’âge, prenant assez de hauteur pour aujourd’hui évoquer cette période tourmentée avec tendresse, tout autant qu’avec cette rage synonyme d’un désir d’émancipation et de liberté. Des phrases hurlantes d’espoirs et de vérités, d’un futur alors incertain devenu sereine maturité et qui trouve finalement son meilleur écho dans l’artwork signé Cate Wurtz, le même qu’à l’époque sans les traits de crayon brouillonnés, où l’adulte enlace son cadet dans un élan protecteur, comme pour lui signifier qu’au-delà des chemins de l’existence semés d’embûches, tout ira pour le mieux.

Vivre dans la nostalgie d’un temps révolu ou user de celui-ci pour parfaire son présent, voilà l’idéale convenance qui conforte Will Toledo dans ses acquis et révèle un peu plus au gré des productions l’évidence de son potentiel. On pourra certes y préférer le panache et la spontanéité de la version DIY, ses aspects boutonneux et décoiffés, mais il sera impossible de laisser pour compte son pendant réinventé, l’éblouissante régénération d’un génie binoclard s’affirmant par un coup de maître digne des plus grands. Preuve qu’il ne faut pas nécessairement avoir trente ans de carrière derrière soi pour forcer le respect…

 

Community Manager
  • Publication 837 vues14 mars 2018
  • Tags Car Seat HeadrestMatador
  • Titres recommandés Beach Life-In-Death Sober to Death Nervous Young Inhumans Bodys High to Death
  • Partagez cet article

  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. My Boy (Twin Fantasy)
  2. Beach Life-In-Death
  3. Stop Smoking (We Love You)
  4. Sober to Death
  5. Nervous Young Inhumans
  6. Bodys
  7. Cute Thing
  8. High to Death
  9. Famous Prophets (Stars)
  10. Twin Fantasy (Those Boys)

La disco de Car Seat Headrest