Andorra


Un album de sorti en chez .

7

Daniel Snaith est canadien et fier de l’être. L’ex-Manitoba (province canadienne) avait le choix entre le Loup, le Garou et le Caribou comme animal totem. Les deux premiers étant déjà pris, c’est le cervidé qui a décroché la timbale après un trip au LSD dans la forêt. Depuis ses débuts electronica sous le pseudo Manitoba, […]

Daniel Snaith est canadien et fier de l’être. L’ex-Manitoba (province canadienne) avait le choix entre le Loup, le Garou et le Caribou comme animal totem. Les deux premiers étant déjà pris, c’est le cervidé qui a décroché la timbale après un trip au LSD dans la forêt. Depuis ses débuts electronica sous le pseudo Manitoba, le bonhomme n’a cessé d’évoluer vers des sonorités plus pop. Ce fut le cas sur le premier album de Caribou (« The Milk of Human Kindness »), de la pop matinée d’électro qui laissait préfigurer ce superbe « Andorra ».

Féru de mathématiques, le Canadien construit ses morceaux autour de boucles électroniques répétitives sur lesquelles il laisse courir ses délires mélodiques et vocaux à la manière d’autres adeptes de la cause zoo-hallucinogène (Panda Bear, Animal Collective). Les débuts instrumentaux semblent définitivement rangés au rayon des souvenirs. Snaith s’autorise même un duo en compagnie de Jeremy Greenspan du groupe Junior Boys sur l’excellent She’s The One, habile shoegazing vaporeux à la My Bloody Valentine agrémenté de cordes et bidouillages electro.

Si la page electronica n’a pas été complètement tournée, comme le prouvent Irene et Niobe, les deux derniers titres de l’album, c’est dorénavant de pop psyché que l’on parlera pour caractériser la musique du Canadien. A ce titre, Melody Day et After Hours nous explosent à la figure telles une pochette surprise remplie de cotillons en tout genre, la batterie se chargeant de mettre le feu aux poudres. L’ombre de Brian Wilson, des Zombies et de toute la pop 60’s sous psychotropes plane au-dessus des harmonies vocales et bizarreries sonores de Desiree, Eli et plus largement de l’album dans son ensemble.

« Andorra » marque une nouvelle étape dans la carrière de Daniel Snaith. L’homme qui se cache derrière le Caribou avance désormais à visage découvert et son nouvel album mériterait  de trôner au dessus de toute bonne… cheminée.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Melody Day
  2. Sandy
  3. After Hours
  4. She's the One
  5. Desiree
  6. Eli
  7. Sundialing
  8. Irene
  9. Niobe

La disco de Caribou

Swim9
90%

Swim

Andorra7
70%

Andorra