What Would The Community Think


Un album de sorti en chez .

On se rappelle avec émotion la première fois que l’on a écouté "What Would The Community Think", le troisième album de Cat Power. On a d’abord été surpris par la sécheresse provenant des morceaux écrits par Chan Marshall. Puis c’est la fragilité émotionnelle de la chanteuse qui a fini par nous toucher, chaque titre étant […]

On se rappelle avec émotion la première fois que l’on a écouté "What Would The Community Think", le troisième album de Cat Power. On a d’abord été surpris par la sécheresse provenant des morceaux écrits par Chan Marshall. Puis c’est la fragilité émotionnelle de la chanteuse qui a fini par nous toucher, chaque titre étant une invitation, une occasion de partager une confession avec elle.
 
Dès les premières notes, on a l’impression que le disque est porté par presque rien. Les quelques arpèges de guitares et des percussions enfantines sur In The Hole posent les bases d’un album résolument minimaliste. Cat Power enchaîne les plongées dans l’intime, les histoires à fleur de peau et semble toujours au bord de la rupture. Mais entre quelques accords de guitare, le chant aux accents sudistes de Chan Marshall nous emporte, nous file la chair de poule avec des instants sublimes.
 
A l’époque, l’Américaine était épaulée par Steve Shelley (Sonic Youth) à la batterie, et Tim Foljahn par (Two Dollar Guitar). Une formation qui livre des compositions rugueuses, comme le répétitif Good Clean Fun, ou encore le superbe Nude As The News. Ce dernier demeure, douze ans après sa réalisation, un des morceaux les plus saisissants de la carrière de Cat Power, où l’on ressent une profonde tristesse, partagée avec une envie d’y croire encore. Sur They Tell Me, Chan Marshall retrouve une tonalité folk, avec quelques accents bluesy. Lorsque le disque se termine avec The Coat Is Always On, Chan Marshall fini d’exhiber une tristesse si insondable, qu’elle en devient presque gênante.
 
Une telle fragilité a peut-être agacé certains à la sortie de ce disque, mais elle en a fasciné beaucoup d’autre. Par la suite les albums de Cat Power se feront moins tremblotants, comme le superbe "You Are Free", pour finir avec la tonalité de country/soul sudiste de "The Greatest". Un supplément d’assurance pour moins de fragilité …

Chroniqueur
  • Publication 321 vues27 janvier 2008
  • Tags Cat PowerMatador
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. In This Hole
  2. Good Clean Fun
  3. What Would the Community Think
  4. Nude As the News
  5. They Tell Me
  6. Taking People
  7. The Fate of the Human Carbine
  8. King Rides By
  9. Bathysphere
  10. Water & Air
  11. Enough
  12. The Coat Is Always On

La disco de Cat Power