Songs From A Two-Room Chapel (édition française)


Un album de sorti en chez .

Christian Kjellvander s’est tout d’abord fait connaître par l’intermédiaire de groupes comme Loosegoats et Songs of Soil, mais depuis la fin 2001, il s’est lancé dans une aventure solo. Séduit par le folk-pop de ce suédois, Fargo sort en France ce premier album, édité dans son pays voilà deux ans. Et le moins que l’on […]

Christian Kjellvander s’est tout d’abord fait connaître par l’intermédiaire de groupes comme Loosegoats et Songs of Soil, mais depuis la fin 2001, il s’est lancé dans une aventure solo. Séduit par le folk-pop de ce suédois, Fargo sort en France ce premier album, édité dans son pays voilà deux ans.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bonhomme séduit d’entrée de jeu et en rendra sans doute certains jaloux? Un grand blond, plutôt joli garçon, avec une voix chaleureuse qui n’est pas sans rappeler celle de Eddie Vedder (Pearl Jam) et dont on oublierait presque les origines nordiques, à l’écoute de ces chansons clairement dans une tradition américaine du songwriting folk.

Sans doute est-ce parce qu?il a passé son enfance aux Etats-Unis et qu?il voue une admiration pour Townes Van Zandt et Neil Young. Il se dégage alors de ce « Songs From A Two-Room Chapel », une chaleur envoûtante, une musique d’une grande maturité et pourtant presque charnelle.

Même si ce premier album regorge d’arrangements, cordes, cuivres, etc, la voix et la guitare de Christian Kjellvander suffisent à nous convaincre de son talent. Le résultat n’en est que plus éclatant. En route pour les frissons’ de plaisir !

Chroniqueur