Christopher Owens - Lysandre

Lysandre


Un album de sorti en chez .

7

On dit que les histoires d'amour finissent mal en général. Avec les musiciens elles finissent généralement en albums, la preuve avec celui de Christopher Owens qui a choisi de raconter sa love-story avec une française répondant au nom de Lysandre.

On savait que Christopher Owens avait l’âme d’une midinette depuis ses débuts au sein de Girls, le groupe qu’il formait avec Chet « JR » White. Une sensibilité qui suintait par tous les pores des chansons délivrées par le duo de San Francisco sur leurs deux albums (“Album” en 2009  et “Father, Son, Holy Ghost” en 2011) avant la séparation en 2012. On en a une nouvelle fois la preuve avec son premier album solo, un album inspiré par la love-story vécue avec une certaine Lysandre, dont le prénom s’affiche en style gothique sur la pochette de l’album.

“Lysandre” est ce que l’on appelle vulgairement un concept-album. Il est découpé en 2 parties (+ 1 épilogue) et suit de façon plus ou moins chronologique la love-story du troubadour américain et de sa dulcinée française. Si l’histoire d’amour a vue le jour à Hyères, lors du Midi festival 2008, elle s’est poursuivie de l’autre-côté de l’Atlantique, à New-York comme nous l’apprend Here We Go et le bien nommé New-York City. Here We Go Again signale la fin de la 1ère partie avec ses bruits de décollage, destination le Sud-Est de la France (Riviera Rock).

Sur le plan musical, Christopher Owens fait comme toujours preuve d’audace et d’originalité. La filiation avec la folk des années 60-70 (Nick Drake, Cat Stevens) est évidente sur la première partie de l’album (la flûte traversière de Here We Go et A Broken Heart), celle avec le New-York 70’s également (le saxophone groovy de New-York City). La deuxième partie débute de façon lumineuse avec un Riviera Rock reggae sous influence Gainsbourg ou la guitare surf de Love is in The Ear of the Listener avant une conclusion dont on connaissait l’issue dès le départ (Part of Me).

L’exercice avait tout du chausse-trappe pour un Christopher Owens désormais seul aux manettes. Il s’en sort remarquablement grâce à un songwriting inspiré et quelques éclairs de génie (Riviera Rock).

Chroniqueur

Tracklist

  1. Lysandre's Theme
  2. Here We Go
  3. New York City
  4. A Broken Heart
  5. Here We Go Again
  6. Riviera Rock
  7. Love Is in the Ear of the Listener
  8. Lysandre
  9. Everywhere You Knew
  10. Closing Theme
  11. Part of Me (Lysandre's Epilogue)

La disco de Christopher Owens

Lysandre7
70%