Bugarach


Un album de sorti en chez .

8

Six ans après "Comfortable Problems" sorti chez Clapping Music, Clara Clara quitte sa cave dijonnaise et nous présente "Bugarach", son troisième album.

Nous affirmons sans hésitation  que « Bugarach » est plus abouti que ses prédécesseurs. Cette forme d’aboutissement doit probablement son origine dans les escapades des frères Virot. François a sorti avec Reveille le tout bon « Broken Machines » en 2013 et Charles s’est lancé dans un projet solo intitulé Averse qui continue d’être toujours très productif à l’heure actuelle.

Les nouveautés dans les compositions de Clara Clara viennent des morceaux, tantôt en français, tantôt en anglais, mais surtout par l’apparition au chant de Charles pour le français. Alors, nous, on apprécie ces morceaux chantés dans la langue de Molière. Surtout lorsque la pop remplie de synthés est toute douce mais ne manque pas d’un grain de folie là où il faut (Ecran Noir et son final), quand il le faut (Memory Bucket). Comme si l’exaltation de « Comfortable Problems » ne pouvait pas s’éteindre (Seventeen). Les morceaux s’enchaînent avec une cohésion déconcertante malgré leurs oppositions linguistiques, de rythme ou de mélodie.

De « Bugarach », on ne retiendra pas que cette pochette flashy et arty qui nous décolle la rétine, ni même ce clin d’oeil au village dont le pic est le point culminant des Corbières et, qui selon certains illuminés, était censé échapper à la fin du monde. Non, nous, nous en retiendrons cette évolution majeure du groupe dijonnais, cette capacité de se réinventer tout en ne reniant pas son passé (Run Away)!

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. Dans les yeux
  2. Run Away
  3. Bugarach
  4. Seventeen
  5. Figurines
  6. Memory Bucket
  7. Écran noir
  8. Saturdays

La disco de Clara Clara

Bugarach8
80%

Bugarach

s/t
0%

s/t