Gutter Tactics


Un album de sorti en chez .

Certains classiques du Hip-Hop sont si grands, qu’ils peuvent parfois vous décourager de faire d’autres découvertes. Si on regarde des disques comme « It Takes A Nation Of Millions To hold Us Back » de Public Enemy, « 3 Feet High And Rising » de De La Soul, « Black Sunday » de Cypress Hill, quelques Beastie Boys et un petit […]

Certains classiques du Hip-Hop sont si grands, qu’ils peuvent parfois vous décourager de faire d’autres découvertes. Si on regarde des disques comme « It Takes A Nation Of Millions To hold Us Back » de Public Enemy, « 3 Feet High And Rising » de De La Soul, « Black Sunday » de Cypress Hill, quelques Beastie Boys et un petit peu de MF Doom, on reste partagé par rapport à la quantité de disques de Hip-Hop produits … Mais si on aime  les ambiances assez lourdes, sombres, et old-school, c’est à dire assez loin du bling-bling-cocaïne-devant-la-piscine des années 90, ainsi que les mélanges électro-auto-tuné des années 2000, alors le dernier disque de Dälek, « Gutter Tactics », est vraiment très bon.

Dälek, c’est un peu la rencontre entre Public Enemy et My Bloody Valentine, et le combo traverse allégrement quelques frontières entre Hip-Hop dur et ambiances noisy. Sorti chez Ipesac, le label de Dave Patton, « Gutter Tactics » permet à MC Dälek d’envoyer un flow au phrasé techniquement irréprochable et impressionnant de noirceur. Les textes énumèrent la liste des diverses horreurs et injustices que les USA ont pu produire ces cinquante dernières années, notamment avec l’inaugural Blessed Are They Who Bash Your Children’s Heads Against a Rock qui prend à la gorge sans qu’on reprenne son souffle, ou encore Los Macheteros/Spear of a Nation qui décrit le nombre de cruautés commises en Afrique du Sud pendant le gouvernement de l’Apartheid.

La production d’Oktopus n’est pas en reste, accentuant parfaitement la noirceur des textes. Il suffit de poser une oreille sur les imparables No Question ou encore Armed With Krylon pour se laisser embarquer par un hochement de tête quasi automatique. On retrouve aussi sur Street Diction ces quelques grincements suraigus placés judicieusement entre deux beats pour en devenir définitivement entêtant. Mais la palme du titre le plus « dark » de cet album revient quand même à Who Medgar Ever Was … avec ces rythmiques alourdies, sur lesquels viennent se poser des infrabasses caverneuses ainsi que des samples sur-saturés évoquant divers groupes de shoegazing ou de noise. Enfin, on aura juste le temps de souffler avec le très calme, mais désespéré,  A Collection Of Miserable Thoughts Laced With Wit, où un clavier vaporeux vient progressivement nous apporter une bouffée d’oxygène au milieu de cet univers glauque.

Entre intégrité old-school et puissance sonore noisy, « Gutter Tactics » est donc le disque de Hip-Hop que l’on attendait, et l’un des albums les plus puissants que l’on ait entendu cette année dans ce genre. De quoi donner envie de se pencher rapidement sur le reste de la discographie de Dälek …

Chroniqueur
  • Publication 484 vues18 décembre 2009
  • Tags DälekIpecac
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Blessed Are They Who Bash Your Children's Heads Against a Rock
  2. No Question
  3. Armed with Krylon
  4. Who Medgar Evers Was...
  5. Street Diction
  6. A Collection of Miserable Thoughts Laced with Wit
  7. Los Macheteros / Spear of a Nation
  8. We Lost Sight
  9. Gutter Tactics
  10. 2012 (The Pillage)
  11. Atypical Stereotype

La disco de Dälek