Ex Nihilo


Un album de sorti en chez .

Originaire de Haute-Vienne, de Saint-Yrieix la Perche plus précisément, Darwin est né en mai 1995 de la rencontre de Pierre, Sarah, Wilfried et Jean-Sam. Le groupe montre très rapidement sur scène puisque le premier concert a lieu lors de la fête de la musique 1995 à Limoges. Dès lors, les quatre musiciens enchaînent plus de […]

Originaire de Haute-Vienne, de Saint-Yrieix la Perche plus précisément, Darwin est né en mai 1995 de la rencontre de Pierre, Sarah, Wilfried et Jean-Sam. Le groupe montre très rapidement sur scène puisque le premier concert a lieu lors de la fête de la musique 1995 à Limoges. Dès lors, les quatre musiciens enchaînent plus de soixante concerts en France. Ils assurent même les premières parties de Theo Hakola et Melville. Ils se sont également produits en sessions acoustiques sur deux radios locales de Haute-Vienne. C’est en 1998 que Darwin enregistre son premier, et pour l’instant unique, CD démo intitulé “Ex-nihilo”.
Influencé par les meilleurs groupes de la pop anglaise des années 80 et 90, Darwin propose une musique fraîche, spontanée et mélodique. Que ce soit sur des rythmes rapides (Johanna Pretzel, Jumpin’ The Wind), des mid-tempo ou même sur un titre plus mélancolique (Lucky), les mélodies sont tellement accrocheuses qu’il est bien difficile de ne pas adhérer aux sept titres de ce EP. Toutes ces chansons semblent avoir été composées et enregistrées avec une facilité déconcertante, et pourtant ce CD n’a pas été réalisé à la va-vite. En effet, les quatre musiciens, avec l’aide de leur ingénieur du son Jean-Louis (qui s’est occupé entre autres des claviers), ont peaufiné les moindres détails. Cela se ressent notamment sur le son qui sert parfaitement la musique “darwinienne”, mais surtout grâce à l’utilisation d’instruments parfois peu ordinaire dans un groupe de pop (comme l’harmonica et le banjo sur Jumpin’ The Wind, une petite merveille pop), qui viennet compléter la section rythmique basse-batterie et les guitares acoustiques et électriques. Autre atout de Darwin, c’est le chant, en anglais, qui est assuré ici par deux voix très agréables à écouter, à savoir celles de Pierre et Sarah (qui est américaine d’origine).
Darwin voudrait maintenant prendre une dimension supérieure en tournant dans toute la France et en trouvant un label. Que leurs souhaits soient exaucés pour le plaisir de nos oreilles !

Chroniqueur

La disco de Darwin

Ex Nihilo
0%