Halcyon Digest


Un album de sorti en chez .

C’est l’automne depuis quelques semaines, c’est donc la saison de la chasse qui commence et elle semble s’ouvrir avec le quatrième album de Deerhunter. Mais la cible visée par ces chasseurs n’est pas les cervidés, à l’inverse de ce que signifie leur nom de scène. Non, c’est une véritable battue à l’encontre du shoegazing que […]

C’est l’automne depuis quelques semaines, c’est donc la saison de la chasse qui commence et elle semble s’ouvrir avec le quatrième album de Deerhunter. Mais la cible visée par ces chasseurs n’est pas les cervidés, à l’inverse de ce que signifie leur nom de scène. Non, c’est une véritable battue à l’encontre du shoegazing que les américains ont organisé. On les croyait de retour à l’entrée de nos cités avec notamment le dernier album de Radio Dept mais il semblerait que la bande de Bradford Cox en ait décidé autrement.

Auteur d’un très bon troisième disque intitulé "Microcastle" et d’un projet solo sous le nom d’Atlas Sound, le très tourmenté Bradford veut tirer un trait sur ses anciennes sonorités pour s’essayer à de nouvelles armes. Mais on n’oublie pas le passé aussi vite, il faut d’abord en finir avec cette espèce en voie de disparition qu’est le shoegazing, dès le premier titre Earthquake marqué par des nappes de guitares saturées et un chant voilé.

A partir de là, la bête, blessée, semble se cacher et nos chasseurs partent à l’assaut d’autres proies qui les intéressent davantage. Les chansons s’enchaînent mais ne se ressemblent pas, une véritable zone d’expérimentation où les différentes races de l’indie se croisent : de la pop song à faire palir les anglais (Memory Boy), du noise rock à enterrer Sonic Youth une bonne fois pour toute (Desire Lines) ou de l’électro pop à rendre jaloux les spécialistes allemands (Helicopter). L’album se déroule et au fur et à mesure la voix de Bradford se dévoile pour conclure sur deux superbes mélodies : Coronado et son saxophone farfelu mais tellement bien venu et He Would Have Laughed, brûlant hommage à Jay Reatard.

Comment ça ? Vous n’avez pas encore votre permis de chasse ? Courrez vous procurer "Halcyon Digest" pour y aller dès ce week end.

Chroniqueur
  • Publication 382 vues15 octobre 2010
  • Tags Deerhunter4AD
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Earthquake
  2. Don’t Cry
  3. Revival
  4. Sailing
  5. Memory Boy
  6. Desire Lines
  7. Basement Scene
  8. Helicopter
  9. Fountain Stairs
  10. Coronado
  11. He Would Have Laughed