Horizons


Un album de sorti en chez .

7

La poésie et le charisme, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.

Bertrand Cantat et Pascal Humbert se sont trouvés il y a longtemps, en attestent les collaborations entre Noir Désir et les 16 Horsepower avec à la clé notamment une reprise de Léonard Cohen : The Partisan.

C’est bien plus tard que le duo se forme, mais le moyen d’expression n’aurait pas été renié par le sieur Léo : une poésie omniprésente soutenue par des compositions travaillées, discrètes, mais surtout indispensable à l’ensemble.

La voix n’est clairement plus à présenter : éraillée, puissante, une voix dans laquelle on sent autant l’apaisement dû aux années que le poids d’expériences chaotiques.

Point ici de relent maladroit de feu Noir Désir, de guitares acérées, de rythmiques jouées dans l’urgence du moment. Est-ce rédhibitoire ? Et bien non, mille fois non !

La poésie souvent acerbe et/ou désenchantée est soutenue par une orchestration tout en classe, en petites touches variées : arpèges, lignes de basses, percussions voire accompagnements r’n’b sur Sa Majesté (jouant sur le contraste entre phrasé saccadé et fond suave et sensuel). On retrouve quelque part dans ce travail de composition une sorte de mysticisme, d’attachement à créer une ambiance latente et lancinante que l’on rencontrait parfois chez les 16 Horsepower.

Un morceau à part, et pourtant à l’image de l’album : Avec le temps. Reprise de Léo Ferré, que Cantat pourrait sans problème reprendre a cappella sans l’abîmer, sauf que l’on n’a pas affaire à de la mimique, les deux compères cherchant clairement plus loin jusqu’à dénicher un accompagnement indus ahurissant, risqué, mais très réussi.

Alors beaucoup attendaient le retour de l’artiste Cantat, mais ils en seront pour leurs frais… c’est bien Détroit, une entité de deux artistes brillants et audacieux en parfaite osmose qui a composé cet album. Noir Désir, c’était bien, mais Détroit nous plonge dans tout autre chose qui s’annonce aussi addictif.

S’il ne devait rester qu’un titre : Horizons.

Webmaster

Tracklist

  1. My Own Black Horizons
  2. My Own Black Horizons - Horsemans Dub
  3. My Own Black Horizons - Ben Long Remix

La disco de Détroit

90%

La Cigale

Horizons7
70%

Horizons