La musique


Un album de sorti en chez .

Dominique A, en quelque quinze ans de carrière, a largement exploré tous les champs de la chanson française, et même au-delà. Alors, après le splendide « L’horizon », album ample et riche, qui mêlait mélodies raffinées, richesse des arrangements, moments introspectifs et libérés, nombreux se seraient demandé quoi faire. Dominique A y répond indirectement avec simplicité en […]

Dominique A, en quelque quinze ans de carrière, a largement exploré tous les champs de la chanson française, et même au-delà. Alors, après le splendide « L’horizon », album ample et riche, qui mêlait mélodies raffinées, richesse des arrangements, moments introspectifs et libérés, nombreux se seraient demandé quoi faire. Dominique A y répond indirectement avec simplicité en intitulant son nouvel album « La musique » et avec un premier titre qui le voit clamer « j’ai beau chercher/je n’ai pas trouvé le sens… » . En fin de parcours, sur l’élégant La fin d’un monde, petit tango léger, il nous dit « tu pourras dire plus tard/j’aurai connu la fin d’un monde/en attendant plus tard/occupe-toi des prochaines secondes ». Dont acte : rien ne sert de se retourner la tête, c’est l’envie et le talent qui dictent leur loi et font qu’un artiste a encore des choses à dire ou pas sans s’occuper de postérité ou de bilan.

Il ne faut néanmoins pas croire que Dominique A joue les débonnaires et ne se préoccupe pas de ne pas se répéter. Ainsi, sur la forme, si « L’horizon » était un disque organique, varié dans son instrumentation, et plutôt chaleureux, « La musique » se révèle beaucoup plus resserré sur l’essentiel. Une boîte à rythmes remplace la batterie sur la majorité des morceaux, l’instrumentation est souvent réduite, ce qui n’empêche pas sa verve poétique et mélodique de s’exprimer, comme sur le touchant Hasta que el cuerpo arguante. Plus encore, « La musique » se révèle passionnant lorsque les instruments laissent la place à des textures électroniques, versant électro-pop sur Les garçons perdus, pour devenir presque gothiques sur La musique et plus encore Je suis parti avec toi, titre emblématique du talent de Dominique A qui sait plaquer des mots forts et justes sur des arrangements protéiformes.

Sur Hotel congress, Dominique A se fait narrateur, les textures électroniques sont lentement adoucies par des cordes puis la mélodie d’un piano, et c’est captivant.  » La musique » est donc un album à la fois sobre et foisonnant, bien à l’image de son auteur : sans frime, bourré de classe, épuré sans oublier d’être exigeant. 2009 est l’année où la chanson française se retrouve orpheline d’un de ses plus dignes représentants, mais Dominique A garde la flamme vivace. Merci à lui.

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. Immortels (Radio version)
  2. La Fin D'Un Monde (Radio version)
  3. Morning Kisses
  4. Un amour à la rue (Demo version)
  5. La Beauté (Demo version)
  6. Tu Es Ma Nuit (Demo version)
  7. Dernier Chant D'Amour (Demo version)