The Flower Lane

The Flower Lane


Un album de sorti en chez .

7

On l’a encore vu récemment avec DIIV, il ne faut pas sous-estimer les side-projects, notamment lorsqu’ils émanent de groupes aussi intéressants que Beach Fossils pour DIIV ou Real Estate pour Ducktails. J’étais passé à côté des premières échappées solitaires de Matt Mondanile sous le nom de Ducktails, à l’exception de “III : Arcade Dynamics” qui ne […]

On l’a encore vu récemment avec DIIV, il ne faut pas sous-estimer les side-projects, notamment lorsqu’ils émanent de groupes aussi intéressants que Beach Fossils pour DIIV ou Real Estate pour Ducktails. J’étais passé à côté des premières échappées solitaires de Matt Mondanile sous le nom de Ducktails, à l’exception de “III : Arcade Dynamics” qui ne m’avait pas spécialement emballé avec ses longues plages instrumentales lo-fi et rêveuses. Sur “The Flower Lane”, Matt Mondanile a voulu faire de Ducktails un groupe à part entière et il s’est donc entouré de quelques amis issus de différents groupes (Cults, Future Shuttle, Oneohtrix Point Never…et surtout Big Troubles).

Le résultat est à la hauteur des moyens mis en œuvre, toujours dans une veine pop atmosphérique et rêveuse, mais avec cette fois-ci une vraie production (merci la signature chez Domino), sans le côté lo-fi et do-it-yourself des premiers albums solos. Ce nouvel album renvoie tout autant à la pop psyché (Ivy Covered House) et rêveuse (The Flower Lane) qu’au rock 70’s (le sautillant Timothy Shy) ou au funk blanc 80’s (Under Cover ; Assistant Director). Un album de pop légère et lumineuse qui, plutôt que faire de l’ombre à son « grand frère » Real Estate, en est le complément idéal.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Ivy Covered House
  2. The Flower Lane
  3. Under Cover
  4. Timothy Shy
  5. Planet Phrom
  6. Assistant Director
  7. Sedan Magic
  8. International Date Line
  9. Letter of Intent
  10. Academy Avenue

La disco de Ducktails

The Flower Lane7
70%
Landscapes
0%
Ducktails
0%

Ducktails

II
0%

II