Elbow - The Seldom Seen Kid

The Seldom Seen Kid


Un album de sorti en chez .

Cette chronique est une petite réhabilitation : le quatrième opus d’Elbow, sorti en 2008, est passé curieusement inaperçu en France, il a pourtant décroché le Mercury Prize outre-Manche. Bref retour sur la carrière d’Elbow : formé en 1997, le quintet est rapidement signé par Island, et tout aussi rapidement renvoyé pour d’obscures raisons. Une poignée de EPs sort […]

Cette chronique est une petite réhabilitation : le quatrième opus d’Elbow, sorti en 2008, est passé curieusement inaperçu en France, il a pourtant décroché le Mercury Prize outre-Manche. Bref retour sur la carrière d’Elbow : formé en 1997, le quintet est rapidement signé par Island, et tout aussi rapidement renvoyé pour d’obscures raisons. Une poignée de EPs sort sur un label indépendant, et le groupe réalise son premier album en 2001, "Asleep in the Back". Suivra fin 2003 "Cast of Thousands", collection de pop-songs parfaites, notamment porté par le single Not a Job.
Le suivant, "Leaders of the Free World" (2005) déçoit : on a le sentiment que le groupe cherche à capitaliser sur son succès, en sortant trop vite un album non abouti.
 
"The Seldom Seen Kid" renoue avec les hauteurs de "Cast of Thousands". Entrée en douceur avec le morceau Starlings, dominé par la voix de Guy Garvey. Cette voix était déjà l’un des points forts du groupe, et elle semble avoir encore gagné en subtilité, en souplesse et en expressivité. The Bones of You et Mirrorball reposent sur des mélodies imparables et des arrangements quatre étoiles. Guitare et claviers se répondent en délicats arpèges. Suit Grounds for Divorce et sa mélodie bluesy. Weather to fly et One Day like this sont des morceaux à la beauté simple et évidente comme Elbow sait si bien les écrire.
 
La deuxième moitié de l’album reste très agréable à écouter, mais comprend quelques morceaux plus quelconques. Au final, on pourrait reprocher à ce disque son coté policé et presque trop cohérent : sur "Cast of Thousands", certains titres partaient dans des directions plus expérimentales, et chaque morceau avait sa propre identité, ce qui était propre à réjouir le mélomane aventureux. Tandis qu’avec "The Seldom Seen Kid" on reste finalement sur des sentiers plutôt balisés. Mais ne soyons pas trop durs et savourons plutôt les petites merveilles présentes sur ce disque.

Chroniqueur
  • Publication 309 vues6 septembre 2009
  • Tags ElbowFiction
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Starlings
  2. The Bones of You
  3. Mirrorball
  4. Grounds for Divorce
  5. An Audience With The Pope
  6. Weather to Fly
  7. The Loneliness of a Tower Crane Driver
  8. The Fix
  9. Some Riot
  10. One Day Like This
  11. Friend Of Ours