Oh?


Un album de sorti en chez .

Comme je l’ai certainement déjà dit dans une de mes précédentes chroniques, je ne peux pas m’empecher de rester admiratif devant cette scène emo-rock allemande si prolifère, et d’une qualité bien souvent non négligeable… Les labels germains X-Mist Records (pour la version CD ici chroniquée) et Nova Recordings (version LP) nous proposent ici le deuxième […]

Comme je l’ai certainement déjà dit dans une de mes précédentes chroniques, je ne peux pas m’empecher de rester admiratif devant cette scène emo-rock allemande si prolifère, et d’une qualité bien souvent non négligeable…

Les labels germains X-Mist Records (pour la version CD ici chroniquée) et Nova Recordings (version LP) nous proposent ici le deuxième album d’Eniac, groupe originaire d’Hambourg. Après leur premier album autoproduit « Au Revoir Tristesse », Eniac sortit ensuite un 7″ sur X-mist avant ce nouveau disque, 7″ que l’on retrouve ici en bonus sur la version CD de l’album.

En bref : ca déménage! Eniac balance la sauce emo tendance punk-rock pendant trente cinq minutes non-stop! Les fans d’At The Drive-In ne seront certainement pas depaysés; ce disque me rappelle également le premier EP de Pretty Girls Make Graves (également sorti chez X-Mist à l’époque) et son énergie toute communicative. Je retrouve également le meme genre de sensations qu’en écoutant les petits français de Loisirs et leur album récemment paru chez Dora Dorovitch.

Mélodique, entrainante, fougueuse et diablement efficace, la musique d’Eniac est de celle dont on a besoin au reveil! J’espère quant à moi qu’ils nous rendront bientôt visite… l’album est en lui meme très convaincant : les concerts devraient etre terribles !

Jul
Chroniqueur

Tracklist

  1. We Did Things!
  2. Null Status
  3. Sex kaputt
  4. Kolportage
  5. Die Executive läßt sich nicht 2x bitten
  6. Instrumentalist
  7. Hu Hu Hu!
  8. The Burden of Being a Solitary Head
  9. Super Friends Are Made of Gold
  10. Ken & Barbie

La disco de Eniac

Oh?
0%

Oh?

7″…
0%

7″…